Grenoble, ville la plus innovante de France

Si c’est Forbes qui le dit, c’est que c’est vrai

Economie

Grâce à Grenoble, la France figure dans le peloton des villes les plus innovantes du monde selon le classement établi par le magazine Forbes. Grenoble produit 6,23 brevets pour 10.000 habitants. Ce qui signifie que chaque grenoblois détient 0,000623 brevet. Ça peut paraître peu, mais c’est plus que n’importe quel autre français.

Chocolat Dauphin

Ancêtre de Cémoi

Economie

Chocolat Dauphin était une chocolaterie française située à Grenoble rue
de Strasbourg, puis rue Ampère après qu’un incendie ait détruit
l’ancienne fabrique le 15 avril 1919. Alors qu ‘elle était en difficulté,
elle fût rachetée par Aimé Bouchayer en 19171 qui y installera une
chocolaterie moderne qu’il délocalisera rue Ampère à Grenoble. Après
l’Armistice, il accéléra la construction de cette chocolaterie en
commandant des machines suisses et préparera la mutation de 600 ouvriers
et trouvera un directeur en la personne de Félix Cartier-Millon 2,
anciennement à la tête de l’entreprise Lustucru_(entreprise). Mais après
que les armées américaines et françaises retirèrent leurs promesses
d’achat de chocolats, l’entreprise grenobloise se retrouva alors rapidement
dans une situation financière très délicate ce qui conduira Aimé
Bouchayer à se résoudre donc à vendre l’usine à Félix Cartier-Millon
en 1922 qui en fera alors un chocolat de renom : Cémoi.

Ferrari

Membranes et textiles composites

Economie

La société Ferrari, leader mondial de la toile pour l’architecture textile est basée à La Tour du Pin, sous-préfecture de l’Isère.

Exemple de réalisation, la couverture des tribunes du circuit de F1 de Malaisie :

Autre exemple : En 2011, une monumentale sculpture gonflée de 72000 m3, imaginée par l’artiste britannique Anish Kapoor et intitulée Leviathan, était visible sous la verrière du Grand Palais à Paris. Le fabricant isérois Serge Ferrari a fourni les 12092 m2 de textile composite (polyester/PVC) qui forment la paroi de l’oeuvre.


© Milena Chessa / Le Moniteur.fr
Intérieur de la sculpture gonflée d’Anish Kapoor au Grand Palais à Paris

Hardrige

Chausseur de luxe

Economie

De Londres à Sillans, l’élégant sait qu’il peut demander au chausseur isérois Hardrige de confectionner sur mesure les chaussures qui lui conviendront.

Hardrige, anciennement «Le Trappeur», a équipé JC Killy en 1968, pendant les Jeux.

Daitem

On ne peut pas se prendre les pieds dedans

Economie

La société grenobloise DAITEM est le leader européen de l’équipement sans fil pour l’habitat et l’entreprise.

Pantalons Karting

En jersey élastiqué

Economie

En 1972, André et Lucienne Faller, après avoir revendu la marque Lou, ont créé à Grenoble la non moins célèbre marque de pantalons en jersey Karting. Même Mme Brigitte Bardot en raffolait ! A leur décès, les époux Faller ont légué une partie de leur fortune à leurs employées. Classe !

Gorgy Timing

Grenoble fait montre

Economie

L’entreprise grenobloise Gorgy Timing est une référence dans le domaine de la mesure du temps.

Tous les quais de la SNCF affichent l’heure grenobloise. Les plateaux de télévision dont rythmés par l’heure grenobloise. Dans les avions, les trains, les métros, les bâteaux, les micros et les réseaux, il n’est pas étonnant de retrouver une horloge Gorgy Timing d’une impeccable précision.

C’est donc pour cela que les grenoblois ont la réputation d’être parfaitement à l’heure.

GO Sport

Fournisseur d’équipement sportif grenoblois

Economie

Le groupe GO-Sport (GO-Sport + Courir) a son siège social à Sassenage, près de Grenoble. C’est le second plus grand distributeur d’articles de sport en France, mais il s’étend également en Pologne, en Belgique, à Dubaï, en Arabie saoudite et aux Emirats Arabes Unis.

Le Point consacre un article sur la famille Cathiard à l’origine de l’entreprise.

Blancomme

Blancomme la neige qui entoure Grenoble

Economie

Les peintures Blancomme de Pont De Claix, entreprise familiale créée en 1946, est n°1 en France de la peinture liquide pour l’industrie et n°3 de la peinture en poudre.
Blancomme a été racheté en 2001 par le suédois Becker. Ca aurait pu créer le groupe Blanc & Becker.

Euromaster

Le peneu grenoblois

Economie

Le bonimontains[[Pour les touristes, bonimontain signifie habitant de Montbonnot, près de Grenoble]] Euromaster est né en 1994 du rapprochement de Briday pneus (1922), Piot Pneu (1927) , Valley Pneus (1927) et Central Pneus Services (1927).

Les près de 12000 employés de Euromaster ont monté plus de 10 millions de pneus en 2005. En 2008, on vous raconte même pas.

SOITEC

Soyons High-tech

Economie

Soitec est le premier fabricant et fournisseur mondial de plaques SOI, avec plus de 80 % de part de marché. Avec un siège social basé à Bernin, à côté de Grenoble, la société Soitec fournit une gamme étendue de matériaux avancés en couches fines destinés à la fabrication de circuits intégrés, dont les plaques SOI (UNIBOND) et les plaques de silicium sur quartz (SOQ).

Bref, c’est près de Grenoble que l’on conçoit les matériaux de base des consoles de jeux dotées de processeurs plus rapide, plus économiques. En un mot, mieux.

Capgemini

Société pour la Gestion de l’Entreprise et le Traitement de l’Information

Economie

Serge Kampf crée la SoGETI en 1967 dans les trois Tours de Grenoble. Grâce à une habile et efficace politique de développement et d’acquisition, sa société devenue Cap Sogeti, puis Cap Gemini Sogeti, puis Cap Sesa filiale de Cap Gemini Sogeti, puis Cap Gemini, puis Cap Gemini Ernst & Young, puis Capgemini est devenue le numéro un en Europe dans le domaine du service informatique. La société emploie plus de 60.000 personnes dans le monde.

Sogeti est réapparue sur le devant de la scène en 2002 et est devenue le sponsor officiel du club de rugby de Grenoble.

Editions Glénat

Titeuf fait de la montagne

Economie

Les éditions Glénat ont été fondées en 1972 par Jacques Glénat à Grenoble.

Ses premiers titres sont Humour noir et hommes en blanc de Serre et Les Gnangnan de Bretecher. Le succès est immédiat.

Les métiers de Glénat se répartissent comme suit :

– Le livre
– Le livre sur la montagne
– La presse
– La presse sur la bande dessinée
– La production
– La diffusion
– Les licences

Rossignol

Nightingale

Economie

Rossignol est le premier fabricant mondial de ski.

Crée en 1907 près de Grenoble, la société a connu un succès croissant grâce au développement du ski. Présent lors des jeux olympiques de 1924 à Chamonix, ils obtiennent la médaille d’or en 1948 à Saint Moritz.
Il devient numéro 1 mondial en 1972, 4 ans après les JO de Grenoble.

La société s’est ensuite diversifiée dans le golf, le surf. Elle a été rachetée par l’américain Quicksilver en mars 2005. En août 2008, Quicksilver cède le fleuron grenoblois à l’australien Macquarie en échange de 100 millions d’euros (source Le Monde).

ST Micro Electronics

Plus que le saint, le Dieu des composants électroniques

Economie

Les traces de STMicroelectronics à Grenoble sont anciennes. Déjà en 1955 la CSF puis la Sescosem produisaient des circuits imprimés à St Egrève.

Aujourd’hui, ST concentre à Grenoble ses forces dans le domaine de la R&D et la production de circuits intégrés pour les télécoms et les applications multimédia.

A lui seul, le centre de Crolles dynamise toute la vallée du Grésivaudan.

La viscose

Fil à soie de papier

Economie

La viscose, premier fil de soie articielle, est issue d’un procédé inventé par le comte Hilaire de Chardonnet en 1884 dans le Nord-Isère. Elle est fabriquée à partir de la pâte à bois.

Les années 50 lui furent fatales avec le développement des textiles synthétiques.

Créé en 1989 à la suite de la fermeture de l’usine de Grenoble, le Musée de la Viscose, seul musée en France consacré à la soie artificielle, retrace l’histoire de l’invention, le procédé de fabrication et l’univers quotidien des viscosiers.

Dynamic

Le VR7

Economie

La société des Ski Dynamic est une entreprise grenobloise.

Premier ski à boîte de torsion et fabrication humide, le VR 7 (Verre, Résine, 7 ans d’étude) de Dynamic, garantit un accrochage, une durabilité et une adaptation des performances aux besoins les plus exigeants qui en font un fantastique outil de précision.

Le nom Dynamic vient du mot dynamomètre et du nom de l’inventeur Michal. C’est avec des VR7 que Jean-Claude Killy et Marielle Goitschel ont remporté leurs nombreuses médailles d’or aux Jeux Olympiques de Grenoble.