Rossignol

Nightingale

Economie

Rossignol est le premier fabricant mondial de ski.

Crée en 1907 près de Grenoble, la société a connu un succès croissant grâce au développement du ski. Présent lors des jeux olympiques de 1924 à Chamonix, ils obtiennent la médaille d’or en 1948 à Saint Moritz.
Il devient numéro 1 mondial en 1972, 4 ans après les JO de Grenoble.

La société s’est ensuite diversifiée dans le golf, le surf. Elle a été rachetée par l’américain Quicksilver en mars 2005. En août 2008, Quicksilver cède le fleuron grenoblois à l’australien Macquarie en échange de 100 millions d’euros (source Le Monde).

ST Micro Electronics

Plus que le saint, le Dieu des composants électroniques

Economie

Les traces de STMicroelectronics à Grenoble sont anciennes. Déjà en 1955 la CSF puis la Sescosem produisaient des circuits imprimés à St Egrève.

Aujourd’hui, ST concentre à Grenoble ses forces dans le domaine de la R&D et la production de circuits intégrés pour les télécoms et les applications multimédia.

A lui seul, le centre de Crolles dynamise toute la vallée du Grésivaudan.

La viscose

Fil à soie de papier

Economie

La viscose, premier fil de soie articielle, est issue d’un procédé inventé par le comte Hilaire de Chardonnet en 1884 dans le Nord-Isère. Elle est fabriquée à partir de la pâte à bois.

Les années 50 lui furent fatales avec le développement des textiles synthétiques.

Créé en 1989 à la suite de la fermeture de l’usine de Grenoble, le Musée de la Viscose, seul musée en France consacré à la soie artificielle, retrace l’histoire de l’invention, le procédé de fabrication et l’univers quotidien des viscosiers.

Dynamic

Le VR7

Economie

La société des Ski Dynamic est une entreprise grenobloise.

Premier ski à boîte de torsion et fabrication humide, le VR 7 (Verre, Résine, 7 ans d’étude) de Dynamic, garantit un accrochage, une durabilité et une adaptation des performances aux besoins les plus exigeants qui en font un fantastique outil de précision.

Le nom Dynamic vient du mot dynamomètre et du nom de l’inventeur Michal. C’est avec des VR7 que Jean-Claude Killy et Marielle Goitschel ont remporté leurs nombreuses médailles d’or aux Jeux Olympiques de Grenoble.

OROS

Travail du son

Economie

La société OROS, fondée à Grenoble, a été précurseur en mesure acoustique / traitement de signal numérique.

Neyrpic

Constructions géantes

Economie

Les ateliers grenoblois NBPP (Neyret-Beylier et Piccard-Pictet), plus tard appelés NEYRPIC, permirent entre autres la création de l’usine marémotrice de la Rance en 1955 et les turbines-pompes du barrage de Grand-Maison

RMO

Sponsor imprudent

Economie

La société RMO était une entreprise grenobloise.

Cette entreprise de travail temporaire, créée par Marc Braillon à Grenoble, avait un très fort engagement dans le mécénat sportif : voile, boxe, vélo, formule 1, football, …

Elle a été liquidée en 1992.

Centre de recherche de Xerox

Alias XRCE

Economie

Pas encore tout à fait aussi connu que le Xerox PARC en californie, le XRCE est l’unique centre de recherche de Xerox en Europe.

Installés dans le superbe chateau Cartier-Millon, à Meylan, près de Grenoble, les ingénieurs du XRCE étudient les applications futures liées à la gestion de document.

Allibert

Plastique attitude

Economie

Joseph ALLIBERT crée la société Allibert en 1930 qui deviendra le leader européen de l’équipement de la maison.

La société a toujours son siège social à Voreppe, près de Grenoble.

Moncler

De Monestier à Tokyo

Economie

Moncler est une entreprise d’origine grenobloise de fabrication de vêtement chauds. Sa gamme de « doudoune » est célèbre dans le monde entier, en particulier au Japon.
Le nom Moncler vient de Monestier de Clermont.

Recepieux

Des pieux mieux

Economie

La société Recepieux, installée à Crolles, près de Grenoble, a développé un procédé révolutionnaire de recépage de pieux pour travaux de fondation.

Le pré-recépage est un travail préparatoire destiné à séparer de la fondation la partie de béton souillée à éliminer.

Hewlett-Packard

La grenobloise way of life

Economie

Arrivé en 1971 à Eybens, près de Grenoble, Hewlett Packard est devenu un acteur économique majeur de l’économie grenobloise. Il est sur le podium des entreprises qui emploient le plus de grenoblois.

En 1990 HP fixe à Grenoble la direction mondiale de la division ordinateurs.
En 1991 le centre de compétence mondiale pour les télécommunications s’installe à Grenoble.

Depuis l’eau a coulé sous les ponts, mais HP demeure un acteur majeur du PIG (paysage informatique grenoblois).

Kelkoo

Grenoble déniche les meilleurs coups

Economie

Kelkoo, premier moteur de recherche pour le commerce électronique a été créé à Grenoble et a été une des rares réussites de la net-économie en France.

Kelkoo a été racheté par Yahoo! en 2004 et a conservé quelques années son centre de développement à Grenoble.

KIS

Tout à la minute

Economie


Créée en 1963 à Grenoble avec le concept de clé-minute, KIS s’est peu à peu rapprochée du développement photo (toujours à la minute) et à fini par fusioner avec le groupe Photo-Me en 1994.

Le 38 en premier

Premier journal gratuit d’annonces

Economie

Le 38, de Grenoble évidemment, était le premier journal gratuit d’annonces.

Il est à l’origine de la société Comareg (Connaissances des Marchés Régionaux).

La Comareg est également titulaire de la première fréquence de télévision locale hertzienne à Grenoble : TéléGrenoble.