Eau de Grenoble

Les grenoblois boivent une eau minérale au robinet. On se demande comment les épiciers font pour vendre de l’eau en bouteille à part à des parisiens de passage.

5 commentaires à propos de “Eau de Grenoble

  1. Les grenoblois ne boivent pas de l’eau minérale mais de l’eau de source !!!!!
    Pour info, la moitié de l’eau de Paris provient aussi d’eaux souterraines…

  2. Ok. C’est de l’eau de source et pas minérale. Néanmoins, la qualité de l’eau de Grenoble est tout à fait remarquable.

    Quant à la comparer à l’eau de Paris… Difficile de tenir la comparaison avec l’eau des Alpes.

    Merci pour votre lecture vigilante.

  3. Ce n’est pas parce que l’eau de Grenoble (mieux) n’est pas en bouteille que ce n’est pas une eau minérale. Une étude de marché fut faite il y a quelques années pour la vendre, sans suite.

  4. Je vous répondrais donc: « Ce n’est pas parce qu’une eau est vendue en bouteille qu’elle est minérale de plus une eau du robinet n’est JAMAIS minérale » !

    Petit rappel:
    « Les eaux de boisson destinées à la consommation humaine répondent à diverses appellations, eaux de table, eaux de source, eaux minérales.

    L’eau distribuée au robinet répond aux critères réglementaires stricts de l’eau potable. Les diverses eaux de table sont rigoureusement de même nature, mais commercialisées en bouteilles. Les eaux de source également mais avec l’exigence supplémentaire d’être naturellement conformes et donc de n’avoir subi aucun traitement chimique.

    Les eaux minérales sont de natures différentes. Elles ne sont pas potables au sens réglementaire (on ne pourrait pas les distribuer au robinet). En effet, elles contiennent des substances minérales en quantités trop importantes pour pouvoir servir de boisson exclusive. Elles font donc l’objet d’autorisations spécifiques, après analyse de leurs effets thérapeutiques. Le plus souvent les eaux minérales font également l’objet d’une exploitation thermale. »

    L’eau du robinet de Grenoble est donc bien une « eau de source » puisqu’il semblerait qu’elle n’ait subit aucun traitement chimique !!!

  5. Le fait qu’une eau n’ait pas l’appellation commerciale d’eau minérale (puisque c’est bien une dénomination commerciale) ne signifie pas qu’une eau « du robinet » n’ait pas les caractères physico-chimiques requis pour être exploitée commercialement comme eau minérale.
    Si vous balancez de l’eau de Volvic dans un réseau de distribution sans traitement et si les canalisations sont correctes, vous avez à la sortie du robinet exactement la même eau que dans les bouteilles en plastique portant la marque Volvic. En clair, on s’en fout du fait qu’on n’a pas le « droit » de l’appeler eau minérale, c’est quand même la même eau!
    C’est ce que voulait dire l’auteur du sujet: il faut être crétin pour acheter de l’eau en bouteilles si j’ai exactement la même au robinet, à part pour faire joli sur la table (encore que…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *