Emile Gilioli

Emile Gilioli (1911-1977), sculpteur, avait son atelier à Saint-Martin de la Cluze, près de Grenoble. Il était l’un des chefs de file de l’abstraction lyrique dans la sculpture française des années 50. Sic.

On peut trouver ses oeuvres devant l’Hôtel de Ville de Grenoble, au Musée de Grenoble et dans les musées suivants : Musée National d’Art Moderne Paris, Tate Gallery Londres, Musée de Sculpture de Plain Air de Middelheim Anvers, Museo de Arte Moderna Sao-Paulo, Museum of Modern Art New York, Art Institue Chicago, Musée des Beaux-Arts Nantes, Musée d’Art Moderne Stockholm, Art Museum Seattle, Lowe Art Museum Miami, Musée Bezabel Jerusalem, Musée d’Art Moderne Tel Aviv, Art Center Milwaukee, Musée des Beaux-Arts Ostende, Fondation Sonia Henie Oslo, Musée des Beaux-Arts Dijon, Carnagerie Institue Pittsburgh, Fondation Hirshhorn Washington, Musée des Beaux-Arts Le Havre, Musée National d’Histoire et d’Art Luxembourg, Fine Art Center Denver, Musée Lund, Centre Georges-Pompidou Paris, Musée de Sculpture de la Ville de Paris, Museo de Bellas Artes Caracas, Musée des Beaux-Arts Dunkerque, Musée des Beaux-Arts Rouen, Museo dei Bozzetti Pietrasanta, Kunsthaus Zurich, Musée Fabre Montpellier, …

Voir d'autres raisons dans la catégorie Culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *