Georges Perec

Georges Perec a trouvé refuge à Villars-de-Lans et Lans-en-Vercors pendant la deuxième guerre mondiale.

Célèbre pour La Disparition, l’écrivain n’a pu malheureusement insérer le beau nom de Grenoble dans cet ouvrage.

Voir d'autres raisons dans la catégorie Culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *