Giselle Halimi

Bien qu’elle n’aime pas le St Marcellin, Gisèle Halimi est élue députée de l’Isère à Voiron près de Grenoble.
Elle siège comme apparentée au groupe socialiste jusqu’en 1984. Elle soutient activement le combat pour l’abolition de la peine de mort. Elle est connue aussi pour son combat féministe.

Elle a publié : Djamila Boupacha (Gallimard 1962), La cause des femmes (Grasset 1973),
Avortement, une loi en procès (Gallimard 1973), Le lait de l’oranger (Gallimard 1988), La nouvelle cause des femmes (Le Seuil 1997), Fritna (Omnibus 1999), L’étrange Monsieur K (Omnibus 2004), Avocate irrespectueuse (Plon 2002)

Voir d'autres raisons dans la catégorie Personnages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *