Hardrige

De Londres à Sillans, l’élégant sait qu’il peut demander au chausseur isérois Hardrige de confectionner sur mesure les chaussures qui lui conviendront.

Hardrige, anciennement «Le Trappeur», a équipé JC Killy en 1968, pendant les Jeux.

Voir d'autres raisons dans la catégorie Economie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *