Igor Stravinsky

En voyage de Nice à Paris, il fut «séduit par l’air pur de la vallée de l’Isère, le calme de la campagne, un très beau parc et une maison confortable…» (Igor Stravinsky «Chronique de ma vie»).

Il séjourne à Voreppe près de Grenoble de 1931 à 1934 pour y composer entre autres le concerto pour violon en ré majeur et Perséphone.

Voir d'autres raisons dans la catégorie Culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *