Laboratoire de glaciologie et de géophysique de l’environnement

Le LGGE de Grenoble (ne devrait-on pas dire LGGEG ?) s’illustre dans l’analyse des carottes de glace. Les chercheurs du LGGE ont été les premiers à établir, dès 1980, une corrélation entre la quantité de gaz carbonique dans l’atmosphère et le réchauffement.

Le laboratoire a fêté ses 50 ans en avril 2008.

Voir d'autres raisons dans la catégorie Science.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *