Le fils aîné du Roi est le Dauphin

Quand Humbert II négocie la fusion/acquisition du Dauphiné et du Royaume de France, il obtient en plus des 200 000 florins que la province devienne l’apanage du fils du Roi et qu’il porte le titre de Dauphin. Pour autant le Dauphin n’a pas de souveraineté réelle sur le Dauphiné. Bien joué Humbert !

Le dernier dauphin de France est le duc d’Angoulême, fils de Charles X, qui reçoit ce titre à l’avènement de son père en 1824.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *