Passage à petite faune

Construction du «plus grand passage à petite faune d’Europe» près de Grenoble pour un coût de 216.000 euros.

Cet aménagement est constitué de 14 passages souterrains protégés répartis sur un kilomètre de route. Il permettra aux amphibiens, passant l’hiver dans les collines forestières, riveraines de la réserve, d’aller se reproduire à partir du mois de février dans l’eau d’une tourbière de l’autre coté d’une route

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *