Première transfusion sanguine

Le 3 janvier 1851, à Lancey, près de Grenoble, le docteur Maronnier va pratiquer la première transfusion sanguine en France sur une de ses patientes mourrant d’une hémorragie suite à un accouchement. Il préleva 90 grammes de sang à une voisine et en le transfusant à l’aide d’une seringue d’enfant, la patiente fut guérie.

Voir d'autres raisons dans la catégorie Premières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *