Rayonnement mondial

Le Courrier International consacrait un dossier à Grenoble dans son édition du 3 avril 2008. On peut y lire :
The Australian n’en revient pas d’avoir découvert un « second Paris » niché au pied des Alpes ; le Financial Times n’a d’yeux que pour l’excellence technologique de la cité iséroise ; The Independent s’est penché sur les fresques médiavales de Vif. Quand au San Francisco Chronicle, il s’est délecté de bleu de Sassenage, un fromage « aux arômes de pierre mouillée » qui parle du Dauphiné mieux que personne. Sans oublier le correspondant de la Tribune de Genève, qui s’est frotté à l’intense vie culturelle grenobloise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *