Sogreah

La Sogreah (Société grenobloise d’études et d’applications hydrauliques) a pour références:

– le barrage de Turkwel, au Kenya,
– celui de Katsé, au Lesotho (le plus haut d’Afrique),
– l’étude d’irrigation de Kirkouk, en Irak,
– l’usine marémotrice de la Rance,
– le tracé du TGV Méditeranée,
– l’étude de la baie du Mont Saint Michel,
– le projet de développement agricole de New Valley, en Egypte,
– …


Ses blocs de béton brevetés, Accropode, pour la protection des ouvrages en mer, ont été posés dans le monde entier, particulièrement au Japon.

Quizz : les blocs ci-dessous photographiés dans le port de Busan sont-ils l’oeuvre de Sogreah ?

Voir d'autres raisons dans la catégorie Economie.

Un commentaire à propos de “Sogreah

  1. Oui, il s’ agit de tétrapodes, constitués comme son nom l’ indique de 4 pieds : 3 à la base et un 4è vertical. Sa structure permet de briser la force des vagues et un emboîtement d’ ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *