Télescope NAOS

Le laboratoire d’astrophysique de Grenoble (LAOG) a permis la réalisation du télescope NAOS, capable de produire des images d’une qualité supérieure à celles obtenues avec Hubble.

«L’acuité visuelle de cet instrument d’optique adaptative est telle qu’il pourrait permettre de distinguer 2 pièces de 10 centimes côte à côte à 70 km du point d’observation ou encore deux cheveux qui se touchent à 700 mètres de distance !» déclare Anne-Marie Lagrange, responsable scientifique du projet Naos.

C’est grâce au NAOS que les scientifiques ont pris la première photo d’une exo-planète.

Voir d'autres raisons dans la catégorie Science.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *